en apprendre davantage sur l'estimation de prêt immobilier

L’estimation de prêt immobilier est une étape très importante dans le processus d’acquisition d’un bien immobilier. Elle permet essentiellement à une personne d’avoir une idée précise sur le montant total qu’elle peut emprunter auprès d’un établissement dans le cadre du financement dudit bien. Il est même recommandé d’y avoir recours avant même de se lancer dans la recherche d’un bien. Comment se déroule donc une estimation de prêt immobilier ? Quelles sont les informations sur lesquelles il faut s’appuyer pour une estimation réussie ? 

Le processus à suivre pour une estimation de prêt immobilier réussie

Il existe un certain nombre de paramètres à prendre en compte dès qu’il s’agit d’emprunter de l’argent et d’effectuer une estimation de prêt immobilier. Ceux-ci se présentent comme suit :

  • La capacité d’endettement,
  • Le montant de l’apport personnel de l’emprunteur,
  • Les frais annexes,
  • Les aides au crédit.

Avant de prendre en compte ces différentes informations, il faut d’un autre côté prendre le temps de se renseigner sur le rachat de crédit avant de se lancer dans le processus. Cela est recommandé pour toute personne souhaitant emprunter de l’argent et ceci peu importe la raison. 

déroulement de l'estimation immobilier

La capacité d’endettement

Elle se détermine en faisant une soustraction entre les différents revenus de l’emprunteur et ses différentes charges financières. Il s’agit donc du premier paramètre à prendre en compte dans une estimation de prêt immobilier

La capacité d’endettement ne doit pas dépasser un pourcentage donné. Ceci afin de permettre à l’emprunteur de rembourser plus facilement les mensualités relatives au payement de l’emprunt immobilier. 

Le pourcentage que la capacité d’endettement ne doit pas dépasser est évalué à 33 %. Ce qui signifie qu’il est impossible pour un emprunteur d’avoir plus d’un tiers de ses revenus mensuels réservés au payement des charges financières. 

Il faut toutefois ajouter que la capacité d’endettement à un impact limité sur la capacité d’une personne à emprunter. Il est possible d’étaler la durée de remboursement du crédit sur une durée plus importante afin de maintenir les mensualités sous un certain seuil. 

Certaines banques en ligne tiennent plutôt compte du reste à vivre en lieu et place de la capacité d’endettement dans les différents calculs. Il est d’ailleurs conseillé de tenir compte du reste à vivre dans les différents calculs pour plus de sécurité.

L’apport personnel

Avant d’octroyer un prêt immobilier à leurs clients, les établissements financiers exigent que ceux-ci fassent un apport personnel. Celui-ci doit au minimum être égal à 10 % du montant total du prêt. L’apport personnel peut aussi bien provenir du compte d’épargne de l’emprunteur tout comme il peut venir de la vente d’un autre bien ou d’un prêt contracté auprès d’une tierce personne.

Il faut également souligner que l’apport personnel permet de connaitre la somme maximale pouvant être empruntée dans le cadre du prêt immobilier. Ainsi, une personne disposant d’un apport personnel estimé à 20 000 euros ne pourra pas emprunter de l’argent excédant les 200 000 euros.

Les frais annexes

L’estimation d’un prêt immobilier prend également en considération différents frais annexes entrant dans le cadre du crédit. Ces derniers sont variés et s’énumèrent comme suit :

  • Les frais liés au dépôt du dossier bancaire,
  • Les frais relatifs aux garanties apportées par l’emprunteur,
  • Les frais de notariat,
  • Les frais liés aux travaux de déménagement et d’ameublement,
  • Le montant à débourser pour la rénovation,

Hormis ces points, les frais annexes concernent également la somme à débourser pour bénéficier d’une assurance pour le prêt immobilier.

Les aides au crédit

Le dernier point important de ce processus est relatif aux aides au crédit. Elles ne sont pas à négliger et peuvent s’avérer très décisives dans les négociations de prêt engagées auprès de la structure souhaitant octroyer le prêt.

Les aides concernent tout ce qui peut permettre à l’emprunteur de régler plus facilement son prêt. Ainsi, il peut s’agir d’un prêt à taux zéro, d’une subvention provenant d’une entreprise ou encore d’un prêt provenant d’un organisme public.

 

Le simulateur de prêt, meilleur moyen d’estimer un prêt immobilier 

Cet outil destiné aux personnes souhaitant emprunter pour financer les prêts immobiliers est aujourd’hui très facile à utiliser. Ceci, grâce aux nombreux simulateurs de prêt disponibles sur la plupart des plateformes appartenant aux banques en ligne.

Un simulateur de prêt offre plusieurs options d’utilisation. La première est celle qui se fait à partir du taux d’endettement souhaité. Elle aide l’emprunteur à avoir connaissance de la part de son budget qu’il peut allouer à son projet d’emprunt.

La deuxième option fait appel à la mensualité souhaitée et à la durée de l’emprunt voulue tandis que la troisième option tient uniquement compte du type de bien recherché. Les calculateurs d’estimation de prêt vont même plus loin dans leurs différents calculs. 

Ils aident également l’emprunteur à tenir compte des frais de notaire et lui permettent de comparer le coût d’achat du bien à celui de sa location. Le simulateur de prêt est un outil complet qui évite à la personne souhaitant disposer d’un bien immobilier d’avoir à faire lui-même les différents calculs.