L’une des pièces les plus importantes dans une voiture est le turbo. C’est fondamentalement cette pièce qui se charge de booster les performances de votre véhicule afin de lui assurer cette rapidité bien appréciée. Néanmoins, il peut arriver que cette dernière ait des problèmes mécaniques. Entre autres, on pourrait parler de grippage. En effet, le grippage pourrait empêcher le turbo de fonctionner normalement. Cela dit, comment parvenir au grippage de votre turbo sans trop vous casser la tête ?

Dégrippe du turbo : les outils et le liquide de nettoyage

Sans vouloir situer les responsabilités, sachez qu’un manque d’entretien de son turbo peut amener ce dernier à attraper une grippe au moment où vous y attendez le moins.  En effet, votre turbo est une pièce à la fois essentielle et fragile dont il faudrait vous occuper assez régulièrement. Par ailleurs, si vous êtes conscient que votre turbo est fatigué vous trouverez sur le site https://www.auto-platinium.com/turbo-echange-standard/turbo-peugeot/turbo-307/ l’essentiel pour le remplacer.

 

Toutefois, pour engager un processus de dégrippe turbo de votre véhicule. La première étape consiste à s’assurer des outils nécessaires sans oublier le liquide de nettoyage. Vous devez avant tout  réunir les essentiels surtout lorsque vous devriez procéder à une opération d’injection de produit. Par ailleurs, n’oubliez pas de porter votre combinaison de travail, des gants fins de protection, des lunettes de protection.

Avant de commencer la dégrippe proprement dite, mettez le véhicule dans un espace aéré. Mieux,  mettez le moteur en marche et surtout, n’oubliez  pas de protéger la carrosserie. Par ailleurs, ayez le produit nettoyant à proximité de vous. Vous en trouverez de bonne qualité dans les magasins spécialisés dans la vente de consommables pour voiture. 

Dégrippe turbo : deux façons bien connues de procéder

Afin de dégripper votre turbo, il est possible que vous le fassiez de deux manières différentes. En réalité, dégripper votre turbo revient au nettoyage de celui-ci pour qu’il soit de nouveau nickel et opérationnel. 

Versez un flacon dans votre réservoir à carburant

Cette première méthode consiste à faire usage de certains produits qui conduiront au nettoyage de votre turbo. Un procédé que vous-même, vous pouvez réaliser, et ceci en tenant compte de certaines informations. 

Dans le cas où vous ne conduisez pas trop votre véhicule, procédez à un nettoyage une fois par an ou après avoir parcouru 5000 km. Cependant, si vous êtes régulièrement sur l’autoroute, faites un nettoyage chaque semestre ou tout simplement dès que l’aiguille indique 10 000 km. 

L’usage de flacon débouchant ne nécessite ni démontage de votre turbo, ni formation approfondie. Avec un simple coup d’œil sur internet, vous pouvez y arriver. 

Faites un décalaminage 

Pour effectuer un décalaminage, il faut faire appel à un professionnel. Ce dernier s’occupera non seulement de vous débarrasser des saletés qui se sont accumulées dans le turbo, mais aussi dans le moteur, et cela, pièce par pièce. Ainsi, le turbo sera de nouveau fonctionnel. 

Contrairement à la première alternative, celle-ci, puisqu’elle fait intervenir un professionnel, nécessite des dépenses supplémentaires. 

Comme on peut le voir, la dégrippe de son turbo, loin d’être une opération chronophage et difficile, vous prendra peu de temps et vous n‘êtes pas tenu d’être un professionnel pour y arriver.